Tradition musicale étendue en Chine dans le temps .

Tout au long des siècles, les musiciens ont su développer différents styles de musique tout en créant ou en adoptant de nombreux types d'instruments.

La musique classique traditionnelle des élites.

La musique ethnique folklorique,

Les instruments de musique chinois traditionnels préférés constituent "les éléments majeurs" qui vont permettre de comprendre la musique traditionnelle chinoise en général et de mieux la percevoir !

Premier philosophe social de Chine, Confucius qui vécut, dit-on, il y a, environ 2500 ans, a joué un rôle remarquable dans le domaine des arts et de la culture et, notamment, pour avoir insufflé un nouvel élan à la musique traditionnelle chinoise qui perdurera pendant des milliers d'années. Considéré comme un éminent professeur de musique, il maîtrisa, avec talent, plusieurs instruments.

Parmi les instruments de musique utilisés, on retrouve le erhu et d'autres instruments à cordes, des claquettes de bois, des gongs, des cymbales et, enfin, des instruments à vent. La fonction principale des instruments à cordes consiste à accompagner les chants. 

 

Instruments de musique chinois traditionnels
  • Erhu 二胡
  • images

  •  

  •  

    images (1)Dizi 笛子 ...

  • téléchargement (3)       

 

 

  • L'objectif de l'atelier 

 

 

  • 1 ) Découverte d'un  instrument de musique traditionnelle le Erhu ,le Dizi ou le Xiao par groupe de deux ou trois élèves.                                       
    • Xiao 箫

      La Xiao, aussi nommée shudi qui signifie littéralement "flûte de bambou verticale", est une flûte chinoise en bambou à embouchure terminale. Généralement fabriqué à partir de bambou, cet instrument possède une encoche sur sa partie supérieure. Percé sur sa longueur de 6 à 8 trous de jeu auxquels s’ajoutent 2 à 4 trous d'accord, il donne une gamme diatonique majeure. Les techniques de réalisation de la Xiao restent similaires à celles de la flûte de bambou. On l’apprécie, particulièrement, dans les longues ballades sentimentales et paisibles.

    •  Erhú Prononcé èrhú (urrh-hoo) en mandarin, cet instrument ressemble à un violon rudimentaire à deux cordes qui se pratique sur le même principe, à l’aide d’un archet à l’extrémité duquel est fixée une mèche en crin dont le frottement sur les cordes tendues va créer une vibration. Sa sonorité plus faible que celle du violon provient de sa caisse de résonance plus petite, recouverte, traditionnellement d'une peau de serpent sur sa face avant. Désormais, les instruments actuels se fabriquent à partir de matériaux modernes.
    • Dizi chinois 笛子 ; pinyin : dízi, prononcé approximativement « titseu »), aussi appelé Zhudi (竹笛), est un instrument de musique traditionnel des Han-Chinois, c'est une flûte traversière faite en bambou.Son corps est percé de douze trous :
      • l'embouchure décalée vers le centre,
      • un trou recouvert d'une membrane faite généralement d'épiderme interne de roseau commun (un petit nombre de gens utilisent celle de bambou, à cause de son bas prix), le 'di-mo (笛膜), qui sert de mirliton et donne le son si particulier de cette flûte,
      • six trous de doigté,
      • quatre trous d'accord auxquels on peut attacher des lanières de tissu décoratives.

     

                                    

  • 2 ) Percevoir les sonorités instrumentales par la pratique d'un instrument.

 

           3 ) Comprendre une partition , la notation musicale chinoise :

JianPu

 

Le Professeur

Il est étudiant en musique traditionnelle chinoise et pratique un instrument sous la conduite de la grande artiste YAN Li dont vous trouverez le site dans les liens et en page connexe..

 

  •  

 

Tarifs :

Module de 10h de cours :150 €

Deux modules de 10h:250 €

Location de l'instrument ( minimum de 3 mois) :12 euros/mois

Caution pour l'instrument par chèque en début de saison (Non encaissé et restitué en fin de saison) :75 €